HILLARY A CHANGE DE COIFFURE !

Publié le

C'est sous ce titre ridicule que nous inaugurons aujourd'hui une nouvelle rubrique, à consulter dans la section de ce blog intitulée "En complément" .
Dans cette nouvelle rubrique : "Médias : Shame on You !", nous entendons dénoncer le traitement scandaleux, voire insultant qu'a reçu Hillary Clinton pendant toute la campagne, et qu'elle continue de recevoir, comme le prouve cette vidéo :


Notre rubrique retracera tous les dérapages sexistes qui ont émaillé la campagne des primaires, et rapportera tous les nouveaux incidents médiatiques regrettabes, comme ce dernier exemple qui date d'hier encore. On voit que MSNBC, déjà tristement célèbre pour s'être moquée de la sénatrice pendant des mois, et l'avoir dénigrée systématiquement pendant qu'elle louait les qualités d'Obama, n'a pas fait son mea culpa.
Pendant plusieurs minutes qui paraissent être une éternité, la présentatrice et le correspondant politique ("live from Capitol Hill", c'est à dire sensé rapporter la teneur des débats au Sénat) débattent d'un sujet gravissime : Hillary a adopté une nouvelle coiffure depuis qu'elle est revenue siéger à Washington. Elle a changé le côté de sa raie de cheveux ! Quelle nouvelle incroyable ! Et ils en rajoutent : faut-il y voir un signe politique de la gauche vers la droite ,?
Cette fois-ci,on atteint le comble du ridicule, du mauvais goût, et du sexisme à outrance. Trop c'est trop ! Il y avait déjà eu l'affaire du décolleté, lamentable, au cours de laquelle on s'était ému du décolleté qu'arborait la sénatrice à la tribune du Sénat. S'en était ensuivi un débat de la plus haute importance philosophique : mais alors, les femmes sénatrices auraient-elles des seins ? Qui l'eût cru ?
On a touché le fond !

Si seulement ces mêmes journalistes s'intéressaient au travail sérieux qu'accomplit Hillary Clinton au Sénat, peut-être auraient-ils pu informer leur public que cette dernière vient de voter contre le projet de loi gouvernemental FISA visant à renforcer la sécurité intérieure du pays, et donc à restreindre encore les libertés individuelles. Si seulement ils avaient simplement leur travail, peut-être auraient-ils pu rappeler que Barack Obama, lui, malgré la promesse qu'il avait faite de s'opposer au projet, a voté ... pour, avec les Républicains.
Mais cela aurait été trop leur demander, et il est tellement plus facile de glousser sur une mèche de cheveux pas placée comme d'habitude !

Commenter cet article