Honte à vous, Michelle !

Publié le

French version (English version below)

L'inénarrable Michelle Obama a encore frappé, et cette fois-ci pas du tout où on l'attendait.
Après avoir à plusieurs reprises lancé des remarques peu respectueuses sur Hillary Clinton pendant les primaires, là voici qui se découvre tout à coup une passion pour l'(ex ?) rivale de son époux.
 Avec un culot monstre, là voici qui se met à rendre hommage à la sénatrice de New York, déclarant :
"Mon mari est aujourd'hui un meilleur candidat grâce à elle. Mes filles auront une autre façon de voir les choses désormais grâce à elle. Tous nos enfants, nos petites filles, croiront en la possibilité de quelque chose de plus grand grâce à elle. Elle s'est comportée d'une manière remarquable, un exemple d'humanité, de chaleur et de générosité tout au long de sa campagne."
http://www.chicagotribune.com/news/nationworld/chi-michelle-obamajul29,0,1911323.story

Là, franchement, on se pince pour être sûrs de ne pas être en train de rêver.
Jusqu'où iront les efforts de récupération du camp Obama ?
Après avoir systématiquement dénigré la candidature de Hillary pendant la campagne des primaires, Michelle vient de se rendre compte qu'elle est une groupie de Hillary, et ses filles aussi ! Elle vient de comprendre a quel point Hillary avait été une candidate extraordinaire : "généreuse" ; "chaleureuse" ; "gracieuse". Mais au fait, pourquoi n'a-t-elle pas utilisé ces adjectives avant ?
Elle parle des "fillettes" américaines, qui apprendront certainement beaucoup de la candidature de Hillary. Mais elle oublie de dire que ces mêmes fillettes, si elles étudient de plus près ce qui s'est passé, seront certainement épouvantées de voir à quel point cette campagne électorale a été empreinte de sexisme. Oui, c'est vrai : une femme n'était jamais allée aussi loin dans une campagne présidentielle aux Etats-Unis, mais à quel prix ?
Humiliée constamment, moquée, et très souvent par le camp Obama lui-même. Dénigrée avec la complicité des médias : c'est à cette sorte de respect que Michelle fait allusion aujourd'hui. C'est ce genre d'admiration qu'elle a montrée, avec son équipe, pendant des semaines.
 Alors, s'il vous plaît, Michelle, taisez-vous !
On en a assez de vos mensonges, de votre ambition démesurée. On sait que vous êtes prête à parvenir au somment, mais ne comptez pas sur les femmes.
Ces supportrices de Hillary que vous courtisez aujourd'hui ne vous pardonneront pas ; elles ne vous pardonneront JAMAIS !

Parce que vous et votre mari, vous avez détruit leur rêve ; vous avez brisé leur espoir de voir un jour une femme entrer dans le Bureau Ovale afin de changer le monde, enfin ! Voir le monde changer, grâce à une femme...

Si vous pensez une seule seconde que les supportrices de Hillary sont prêtes à vous faire confiance, c'est que vous n'avez aucune idée de la force de leur ressentiment.
Alors, parlez, parlez toujours, et continuez de louer la "générosité" de Hillary et sa "grâce" : les femmes ne vous entendront jamais ! 

 

Commenter cet article