Lassés d'Obama ? Partez en vacances (comme lui) !

Publié le

French version ; English version below.
Hier, un nouveau sondage réalisé par l'Institut d'enquêtes d'opinion Pew, révélait que les Américains commencent à souffrir d'un mal mystérieux appelé la "Obama fatigue" . Il montrait que 48% des personnes interrogées pensent qu'elles entendent trop parler du candidat Démocrate présumé. Les sondés ne sont que 28% à penser la même chose de John McCain. Ces chiffres n'ont rien de surprenant, si l'on tient compte de l'énorme couverture médiatique reçue par Obama depuis plusieurs mois : les gens peuvent avoir l'impression désagréable que les médias essaient de leur imposer leur choix. Or, les Américains sont suffisamment mûrs pour se décider seuls : ils n'ont pas besoin des journalistes pour savoir pour qui ils doivent voter. Et à long terme, il se pourrait que cette exposition médiatique excessive finisse par se révéler plus nuisible que profitable. En tout cas, Barack Obama a trouvé la solution : il part en vacances demain ! Au moins, pendant quelques jours, il va cesser d'apparaître constamment sur les écrans de télévision, à part si les paparazzis réussissent à prendre des clichés de lui et de sa famille sur la plage. Vous vous rappelez : Obama est désormais une célébrité et un people au même titre que Paris Hilton ! Donc, il est tout à fait normal que les journalistes le suivent de partout, y compris sur son lieu de vacances. Soyons sûrs qu'une fois à Hawaï, il trouvera bien de multiples occasions de faire les gros titres !

Tout cela est franchement choquant, et certainement du jamais vu. Une fois de plus, cela prouve l'arrogance du personnage.
Ayant sans doute oublié que l'on est en année électorale, ou mieux, pensant qu'il a déjà gagné l'élection, il préfère partir à Hawaï ^plutôt que de rencontrer les électeurs à travers les Etats-Unis, comme n'importe quel autre candidat le ferait, afin de présenter concrètement ses projets, son programme, sa vision du pays pour le futur. Mais j'oubliais : il n'a rien à présenter, puisqu'il n'a pas de programme... Malgré tout, ce qui est vraiment révoltant c'est que, pendant qu'il se la coulera douce, Hillary sera, elle, obligée de faire campagne pour lui ! Elle va en effet participer dans les prochains jours à deux meetings de soutien à Obama, l'un dans le Nevada à Las Vegas, l'autre en Floride (deux Etats qu'elle a d'ailleurs remportés). Bien entendu, on ne peut pas dire que cela soit beaucoup ! C'est même le service minimum : juste ce qu'il faut pour faire croire qu'elle souhaite une victoire de son rival en novembre !

Mais au fond, je pense avoir trouvé la meilleure solution :
Obama veut que Hillary fasse campagne pour lui. Elle a accepté de le faire (un peu). Donc, pourquoi ne resterait-il pas à Hawaï en vacances pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, pendant que ELLE fait campagne à travers tout le pays, mais ... en son propre nom ?
HILLARY '08 !

Commenter cet article