"Soyez les premiers à savoir !"

Publié le

Cela avait certainement pour but d’apparaître moderne et non conventionnel ; c’est tout simplement ridicule, pour ne pas dire grotesque.

La nouvelle selon laquelle le candidat Démocrate présumé à la présidence devait annoncer le nom de son colistier par SMS adressé en priorité à ses supporters n’est rien d’autre qu’une farce.

Cependant, c’est une décision typique de ce qu’est Obama : de la pub, du superficiel, de la communication, une image, un manque de substance total. Depuis le début, sa campagne n’a été, et n’est toujours rien d’autre que du STORY-TELLING.

Et cette fois-ci, l’histoire est : si vous faites partie de mes fidèles supporters et que vous êtes inscrits sur mon site, vous allez avoir l’opportunité « d’être les premiers à savoir » (non, ça n’est pas une annonce faite par un tabloïd pour attirer des lecteurs, je suis simplement en train ce citer David Plouffe, directeur de campagne de Barack Obama !) Vous recevrez un SMS à la minute même où Barack aura pris sa décision » !

Mais de quoi est-il question, exactement ?

Est-ce qu’on est en train de parler politique ou publicité ?

Est-ce d’une élection présidentielle dont il s’agit ou d’une campagne marketing ?

Est-ce un jeu ou une affaire sérieuse ?
 

J’espère que tout le monde comprend bien ce que cela signifie, et dans quel but on organise cette opération de communication.

Cela prouve que Obama a tout simplement voulu éviter l’épreuve d’une conférence de presse, au cours de laquelle il aurait été forcé de s’expliquer en détails sur son choix, de se justifier, et surtout de répondre à des questions !

Car, non, Obama ne veut pas répondre aux questions.

Obama n’aime pas être confronté à des journalistes.

Obama ne veut pas débattre avec ses adversaires. Rappelons que pendant les primaires,il a décliné plusieurs invitations à débattre faites par le camp Hillary, et que pour l’élection de novembre, il n’a accepté que le nombre de débats minimum face à John McCain.

Obama a construit et développé toute sa campagne des primaires grâce à l’utilisation d’Internet et du téléphone portable. On pourrait appelé cela une campagne « sophistiquée technologiquement ». Maintenant il veut utiliser les SMS pour montrer aux gens qu’il maîtrise parfaitement les nouvelles technologies et les moyens de communication modernes.

Pendant ce temps, les électeurs attendent toujours désespérément ses solutions aux problèmes cruciaux auxquels le pays est confronté. Une nouvelle guerre menace en Europe de l’Est : jusque-là, Obama n’a presque rien dit.

C’est plutôt étonnant, non ?

Pas tant que cà !

Monsieur Obama est bien trop occupé à faire joujou avec son téléphone portable et à envoyer des SMS…

 Eh, les Français, ça ne vous rappelle personne ?

 

 

 

 

Commenter cet article