Le cadeau de Obama à Hillary ?

Publié le

French version ; English version below
Beaucoup de fans d'Obama diront : "Quel homme admirable ! Il est si magnanime !"
"Il a finalement accepté que les délégués puissent voter pour Hillary Clinton. Qu'est-ce qu'il et généreux !"
Ce matin, c'est ce que l'on peut lire dans la presse : "C'est un hommage qu'il veut lui rendre."
"Il veut que la campagne qu'elle a menée pendant ces primaires soit publiquement reconnue en raison de son caractère historique." Etc... ; etc...


Est-ce qu'on nous prend pour des imbéciles ?
Aucun supporter de Hillary Clinton n'est assez naïf pour croire en la générosité de Obama. Tout le monde comprend bien que l'homme cherche seulement là à protéger ses propres intérêts.
Il ne s'est jamais soucié de Clinton, pas une seconde.
 
Son équipe la déteste. Ils déteste le couple Clinton. Ils aimeraient pouvoir se débarasser d'eux,mais ils ne le peuvent tout simplement pas !
Obama est tout à fait conscient qu'il a besoin de Hillary. Qu'il a besoin de Bill. Désespérément.

Il est allé en Europe. Il y est resté plus d'une semaine.
A l'heure actuelle, il est en vacances à Hawaï depuis plusieurs jours.
Ce sont à  n'en point douter des erreurs stratégiques.
Il perd un temps précieux. Il aurait été préférable pour lui de faire campagne, et d'essayer de gagner le soutien de ces électeurs blancs, ouvriers, qui continuent de rejeter sa candidature.
Il a compris sans doute maintenant qu'il ne parviendra pas à les convaincre.
De plus, les supporters de Clinton s'organisent : le mouvement anti-Obama a considérablement grandi ces derniers jours. Plusieurs groupes, dont les PUMAs, seront présents à Denver, et ont prévu de manifester afin de protester contre la manière dont le DNC a géré ces élections primaires. Ils sont déterminés à faire entendre leur voix. Ils seront probablement des milliers.
Sans conteste, cela mine l'image d'unité du Parti démocrate que Obama tente d'afficher depuis juin, et cela va lui coûter cher au mois de novembre,  notamment parce que John MCCain, comme l'a montré un récent sondage, est parvenu pour sa part à faire l'unité dans son parti, et  notamment à mobiliser sa base. Ce que Obama ne réussit pas. à faire. C'est aussi ce qui explique pourquoi Obama a perdu le net avantage qu'il avait il  y a quelque temps dans les sondages.
Alors, quelle solution lui reste-t-il ?

Bill et Hillary !
Voilà pourquoi il vient d'accepter que Clinton soit nommée lors du vote à la Convention...
Alors, qu'on arrête de nous seriner avec sa prétendue générosité ! 

Commenter cet article

FrenchNail 15/08/2008 19:48

Ce n'est pas a Obama d'accepter, convenir ou autoriser quoi que ce soit en la matiere. Les regles stipulent que si un candidat peut reunir la signature de 300 delegues sur une petition visant a le nominer a la candidature et si le candidat ou la candidate signe cette petition, son nom est officielement nomine et partie integrante du processus de roll-call (vote par les delegations etatiques). Hillary avait les 300 delegues prets a signer la petition. Il n'appartenait qu'a elle et elle seule de prendre la decision d'avaliser cette petition et d'etre ainsi officiellement nominee. Telles sont les regles officielles. Et meme en s'acharnant a prendre ses reves pour des realites, O n'a pas encore reussi a les transformer officiellement pour faire de la Convention Democrate son couronnement.

FrenchNail 15/08/2008 19:31

Obama had nothing to accept, agree or negociate in the matter. The rules are that if a candidate can have 300 delegates sign a petition to enter his/her name in nomination, and if the candidate signs on the petition, the name is officially entered in nomination and part of the roll-call. Hillary had the 300 notorized signatures. It was her decision and nobodyelse to sign on it and have her name officialy entered into nomination. Those are the official rules. No matter how much O would like it to be HIS show, it is still the Democratic Convention.