Et les questions demeurent...

Publié le

French version ; English version below
Et les questions demeurent.
La Convention Démocrate est sur le point de commencer, et Obama refuse toujours d'aborder la question fondamentale de son lieu de naissance exact. La seule réponse qu'il a faite jusqu'à présent à la question qui lui est posée depuis des mois et des mois a été la publication sur son site Internet de ce qu'il a présenté comme une copie de son Authentification de naissance (voir notre article précédent : "Certificat d'Inéligibilité"). Et cette réponse, qui a été examinée de près, est loin d'avoir convaincu.

Plus que jamais, il est nécessaire que Obama fournisse publiquement une copie certifiée conforme de son véritable certificat de naissance. Il semble qu'une loi obscure, destinée à empêcher les enfants que les soldats américains ont pu avoir avec des prostituées coréennes de demander la citoyenneté américaine, soit susceptible d'empêcher Obama de se présenter à l'élection présidentielle, s'il n'est pas né aux Etats-Unis. Elle stipule que pour que son enfant acquière automatiquement la citoyenneté américaine, sa mère, Ann, qui elle, est née aux EU, aurait dû résidé aux EU depuis dix ans quand elle a accouché. Et il faut que "cinq ans sur ces dix ans soient comptés à partir du moment à elle a eu 16 ans". Cela voudrait dire qu'elle aurait dû avoir 21 ans au moins quand il est né ; or, elle n'en avait que 18.


Donc, si l'Authentification de naissance de Obama a été "ultérieure" ou "modifiée" (voir notre article précédent expliquant de quoi il s'agit), et montre qu'il est en fait né en dehors du territoire américain, Obama ne peut se présenter à la présidence, en raison de cette loi.
Une ancienne amie de la mère de Obama, Susan Blake, rapporte que cette dernière, avec son nouveau né, se trouvait à Mercer Island, au Canada, très peu de temps après l'accouchement.

Cela soulève une fois de plus la question : Obama est-il né au Canada ?

Autre curiosité, qui ajoute au mystère du Certificat de naissance : la possibilité que Obama ait été adopté par son beau-père, donc que le nom qui figure aujourd'hui sur son certificat de naissance soit Barry Soetoro (voir article précédent).
Ces derniers jours, d'autres preuves, et d'autres témoignages sont remontés à la surface, qui tendent à prouver que Obama était effectivement connu sous le nom de Barry Soetoro quand il vivait en Indonésie avec sa mère, son beau-père, et sa petite soeur. Une copie du formulaire d'inscription du jeune Barry à l'école Fransiskus Assisi de Jakarta, en Indonésie, a été publiée. Il s'agit de l'école primaire privée qu'il a fréquentée en 1968, et son authenticité a été reconnue par l'Associated Press. Le formulaire montre clairement que Obama a été inscrit dans cette école sous le nom de "Barry Soetoro" et déclaré citoyen indonésien, de religion musulmane. 

 

Un ami d'enfance, Yunaldi Askiar, a confirmé publiquement la même information. L'une de ses professeurs à l'école Fransiskus Assisi, Israella Darmawan se rappelle du petit Barry avec affection. 


Outre la question de la double citoyenneté que nous avons déjà mentionnée, c'est cette affaire de double identité qui pourrait causer de très gros soucis à Obama, car il n'a jamais reconnu avoir utilisé un autre nom à un moment quelconque de sa vie.
Et pourtant, à plusieurs reprises, dans sa vie d'adulte, Obama a été obligé de certifier n'avoir jamais utilisé un autre nom. S'il a menti à ce sujet, il pourrait avoir de graves ennuis, notamment avec la Cour Suprême de l'Illinois. 

Ici, on lit :
"Nom et prénom officiels : Barack Hussein Obama"
"Nom et prénom précédent : Aucun"

Si le nom légal de Obama est toujours "Barry Soetoro", parce qu'il a choisi de ne pas se soucier de ce problème et n'a jamais pris la peine de changer officiellement de nom, alors demandons-nous : qui a été élu au Sénat de l'Illinois, puis sénateur des Etats-Unis ? Barack Hussein Obama, une personne qui n'a aucune existence légale ?

C'est pourquoi, tant que Obama ne fournira pas une réponse digne de ce nom aux Américains dont il veut devenir le président, voici ce que je propose comme affiche :
 

 

 Article écrit par : French Nail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article