BILL ET HILLARY, ENCORE

Publié le par french puma

French version ; English version below
Le couple Clinton doit rire de bon coeur ces jours-ci à lecture des sondages...


Cet après-midi, nous avons appris que Bill Clinton doit rejoindre Obama dans quelques jours. Le porte-parole de Bill Clinton, Matt McKenna, a dit que l'ancien président allait faire campagne pour Obama le 29 septembre en Floride (dans un lieu qui n'a pas encore été révélé), et que d'autres événements du même type suivraient.

Est-ce qu'on n'a pas déjà entendu quelque chose comme ça ?

Bill Clinton et Barack Obama se sont en fait retrouvés, cet après-midi, dans les bureaux de la Clinton Global Intiative à Harlem.
A cette occasion, Bill Clinton a annoncé qu'il aiderait Obama à faire campagne dans les prochains jours. Mais il n'a vraiment fait preuve d'aucun enthousiasme : tous les journalistes présents sur place ont bien remarqué à quel point toutes ses réponses étaient brèves et froides. L'ancien président a confirmé un voyage en Floride le 29 septembre qui avait donc déjà été divulgué. Et Obama a déclaré : "Nous le mettons au travail."

"Nous le mettons au travail" ?
Quelle arrogance !
Monsieur Obama, pour qui vous prenez-vous ?

Vous prétendez mettre un ancien président au travail ?
Mais, d'abord, savez-vous vraiment ce que c'est, le travail ?

Quand on lui a demandé s'il comptait en faire plus, Clinton a répondu : "J'ai accepté de faire un certain nombre de choses, ce que l'on me demandera de faire."

En fait, Bill Clinton s'exprimait là visiblement à contrecoeur, et si l'on observe ses mots de plus près "ce que l'on me demandera de faire", on s'aperçoit qu'il considère cela comme une obligation en tant qu'ancien président Démocrate. Il ne peut pas faire autrement !
Mais pas une seule fois il n'a dit qu'il le ferait avec plaisir !

De plus, à la question qu'on lui posait de savoir quel était son pronostic pour le mois de Novembre, il a eu cette phrase intrigante, d'autant plus difficile à comprendre que Obama dégringole chaque jour un peu plus bas dans les sondages :
"Je prédis que le sénateur Obama va gagner cette élection, et va la remporter haut la main."
Et Obama a même cru bon d'ajouter : "Vous pouvez faire confiance au président des Etats-Unis. Il sait de quoi il parle quand il parle politique."


Oui, vous avez raison sur ce point, Monsieur Obama : il sait de quoi il parle, mais vous le croyez vraiment sincère quand il a dit une chose pareille ?
Etes-vous si naïf ou essayez-vous de vous convaincre vous-même que cela n'était pas une plaisanterie ?

La déclaration de Bill Clinton est d'autant plus comique que plusieurs journaux et sites Internet rapportent qujourd'hui que le Parti Démocrate est plus en plus inquiet par la chute de Obama dans les sondages. Ils commencent à se rendre compte que ce qui s'est passé en 2004 va certainement se reproduire, et certains membres influents sont tout simplement furieux. La colère monte au sein du parti. On critique Obama de ne pas avoir su convaincre les électeurs.  
Cela pourrait expliquer pourquoi Bill Clinton a été appelé au secours tout à l'heure. Bien entendu, il a fait le travail, mais on peut imaginer à quel point il doit bien rigoler au fond de lui de voir comment les choses se passent.
En tout cas, quelle revanche pour le couple Clinton après l'humiliation subie à Denver !



En tout cas, M. Obama, Bill Clinton, contrairement à vous est un expert en politique? Et c'est parce qu'il l'est qu'il sait parfaitemnt que vous allez perdre, et perdre dans un raz-de-marée...
Mais il ne pouvait évidemment pas dire la vérité...
Vous ne perdez rien pour attendre, en tous cas : je suis sûre qu'après l'élection, vous saurez exactement ce que les Clinton pensaient de vous...



Et vous pourriez alors être déçu...

En tout cas, aujourd'hui doit avoir été une dure journée pour Obama : non seulement il a dû commémorer les attentats terrroristes du 11 septembre, mais il s'est aussi rendu à Harlem pour rencontrer Bill Clinton. Cela a dû lui faire un choc de voir de près un quartier noir, qui a été l'un des pires ghettos pendant très longtemps. On dit souvent que Obama serait le premier Afro-Américain élu président : mais, au fait, que sait-il des Afro-Américains ?

C'est vraiment agaçant de voir que Obama n'est pas capable de se débrouiller seul, et doit constamment faire appel à Bill, à Hillary, ou à tous les deux !
En tout cas, plusieurs journaux racontaient hier que Hillary Clinton pourrait être appelée à jouer un plus grand rôle dans les prochains jours, au secours de Obama suite au mauvais sondage révélant que les femmes blanches se dirigent désormais en masse vers le ticket McCain / Palin (qui ont désormais 12 points d'avance auprès de cet électorat).
Et aujourd'hui, c'est au tour de Bill Clinton...

Mais, si je me rappelle bien, n'est-ce pas Obama lui-même qui a déclaré pendant les primaires que les Clinton représentaient le passé tandis que lui, il incarne l'avenir. Il a insisté à plusieurs reprises sur les Clinton qui seraient des has-been tandis que lui c'est le "Changement que l'on attendait".
Je me demande pourquoi il a si soudainement changé d'avis ?
En est-il venu à se rendre compte qu'il a besoin de ce couple, désespérement ?

Ne serait-il pas plus sage de reconnaître qu'il vient de comprendre que les Clinton sont les seuls capables aujourd'hui de regagner la Maison-Blanche pour les Démocrates ?
Mais n'est-il pas déjà trop tard ? 
 

Commenter cet article