Les "Obama Girls" ? Ridicule !

Publié le par french puma

French version ; English version below

Barack Obama vient de demander à une super équipe de femmes de l'aider à remporter le vote des femmes, qui sera à n'en point douter l'une des clés de cette élection présidentielle.

Elles se sont appelées elles-mêmes les "Obama Girls", et elles sont sur le point de débarquer dans cette campagne.

Mais précisons quand même tout de suite, que ces Obama girls n'ont rien à voir avec "old Obama girl", clip qui a fait sensation sur YouTube.

En fait, ce sont plutôt des élues Démocrates qui sont des femmes d'influence, conduites par la sénatrice Claire McGaskill du Missouri, la gouverneure du Kansas, Kathleen Sebelius, et la chef de la majorité à la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi.
Obama, K. Sebelius à ses côtés, et C. McGaskill un peu plus loin

Voici le message qu'elles sont chargées de marterler à travers le pays :
"John McCain dit que l'économie américaine est fondamentalement en bonne santé, mais les femmes américaines savent que ce n'est pas vrai."

Elles vont aussi mettre l'accent sur l'égalité des salaires hommes / femmes, l'asssurance maladie pour tous les enfants, ou la sauvegarde de la Sécurité Sociale.

Cette "Bataille pour les femmes" est très dure, et les Républicains ne sont pas prêts à céder du terrain dans ce qui est devenu l'un des fronts les plus disputés de cette course à la Maison-Blanche.
Le camp McCain estime que la gouverneure de l'Alaska est suffisamment charismatique pour plaire aux femmes des deux partis, et à celles qui se définissent comme "Indépendantes", et que son image de mère qui travaille, qui n'appartient pas au sérail de Washington sera aussi un atout.

“Le Parti Démocrate a historiquement essayé de prendre les femmes en otage, en leur parlant des sujets typiquement féminins : l'avortement, la remise en cause de Roe versus Wade pour leur faire peur" : voici ce que déclare Carly Fiorina, conseillère de McCain. "Nous avons comme approche de parler aux femmes en tant que leaders dans leur famille et leur communauté. Nous pensons que tous les problèmes sont des questions qui les concernent."

McCain, lui aussi, est donc épaulé par des femmes Républicaines, qui viennent de former la "brigade de vérité" qui a pour but de défendre Sarah Palin, et de démentir toutes les accusations fausses à son sujet.De g à d, Jane Swift, ex-gouverneure du Massachusetts, Marsha Blackburn, du parti républicain, Carly Fiorina, ex-PDG de HP, et Rosario Marin, ex-trésorière générale des USA, le 3 septembre 2008 à la convention républicaine de St Paul



La bataille promet encore d'être intense. Le deux camps ont acheté des spots télévisés à diffuser pendant "Oprah Winfrey", émission de la célèbre présentatrice, et pendant d'autres programmes regardés essentiellement par les femmes. 

Ces dernières représentent en effet plus de la moitié du corps électoral, et elles ont plutôt voté Démocrate au cours des quatre dernières élections présidentielles. Mais Palin a redonné de l'énergie au Parti Républicain, et de récents sondages sont encourageants pour McCain.

Par exemple, le dernier sondage Newsweek donnait 16 points d'avance à McCain parmi les femmes de race blanche, alors qu'en juillet, il menait seulement de 5 points..

De plus, j'ai une question pour ces "Obama girls" : est-ce qu'elles savent que leur "héros" qui se fait l'avocat du "à travail égal, salaire égal", n'est même pas capable d'appliquer cette règle à ses propres employés ? Il paie les femmes moins que les hommes pour le même travail !

Une étude récente a montré que son personnel au Sénat est plus masculin, et que les hommes y sont mieux payés que les femmes.

C'est le contraire de ce qui se passe pour John McCain, le candidat Républicain, qui emploie plus de femmes que d'hommes pour son travail au Sénat, et qui les rémunère même mieux pour la plupart d'entre elles.  

 

En moyenne, les femmes qui travaillent pour Obama au Sénat ont été rémunérées 6000 dollars de moins que ce qu'ont reçu en moyenne les hommes. Ce calcul a été effectué par le "Rapport du Secrétaire du Sénat" sur une période de six mois jusqu'au 30 septembre 2007. Sur les cinq personnes travaillant pour Obama et rémunérées plus de 100 000 dollars ou plus par an, une seulement était une femme.

La moyenne des salaires touchés par les 33 hommes qui travaillent pour Obama au Sénat (qui gagnaient plus de 23 000 dollars, qui est le salaire le plus bas versé à quelqu'un qui n'est pas stagiaire) était de 59 207 dollars. Cette même moyenne pour les femmes (31) était de seulement 48 729 dollars. Un seul stagiaire était employé par Obama, un homme.)

McCain, lui, élu de l'Arizona, employait un total de 69 personnes pendant la même période mais 23 d'entre eux étaient stagiaires. Sur les non-stagiaires, 30 étaient des femmes, et 16 étaient des hommes. La moyenne des salaires pour les 30 femmes était de 59 104 dollars. Les 16 hommes eux étaient payés 56 628 dollars.

Alors, quand Mr Obama et ses "Obama girls" affirment qu'il est pour l'égalité des salaires, nous disons qu'il s'agit là encore de l'un de ses nombreux mensonges et de son double langage constant, qui ne sont généralement jamais dénoncés par les grands médias.

Alors, chères "Obama girls," laissez-moi vous dire une chose :
Vous êtes tout simplement ridicules !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article