"Nous, peuple des Etats-Unis"

Publié le par french puma

French version ; English version below

 

La plupart des Américains sont contre le plan de sauvetage de George Bush, et on critique John McCain. Mais pas Barack Obama.

Ceux qui sont pour le plan sont les Démocrates, alors que les Républicains qui eux sont en partie contre, se font critiquer...
Les Républicains à la Chambre des Représentants sont accusés de bloquer l'accord sur le plan, et dans le même temps on loue les Démocrates qui ne feraient pas de politique politicienne...

Mais, est-ce qu'on nous prend pour des idiots ?

Comment les Républicains pourraient-ils approuver un plan qui va coûter 700 milliards de dollars aux contribuables américains, simplement pour venir au secours du monde de la finance ?

Peut-on en vouloir aux Républicains à la Chambre, qui vont tous jouer leur réélectiion en Novembre, de ne pas être d'accord sur un plan qui vise avant tout à faire payer les ménages américains pour les erreurs commises par les marchés financiers ?

C'est normal que les Démocrates, eux, approuvent le plan : ils ne risquent rien politiquement. Ils pourront dire à leurs électeurs : nous ne sommes pas responsables. C'était un projet de l'administration Bush. Seuls les Républicains portent la responsabilité, alors votez pour nous...

Les Démocrates trichent, une fois de plus, comme ils l'ont fait pour leur élections primaires.
Ils font semblant de se sentir concernés par la santé économique de leur pays, alors qu'en fait, ils ne cherchent qu'à en tirer profit sur le plan politique...

Et ils veulent que Obama apparaisse comme le Sauveur, parce que lui il soutient le plan de George Bush.

Mais heureusement, les électeurs américains ne sont pas si stupides...
Ils ont compris que c'est leur argent que l'on prévoit d'utiliser pour renflouer l'industrie financière.

Dans un sondage
Associated Press-Knowledge Networks réalisé hier soir, 30 % d'entre eux seulement ont répondu qu'ils soutenaient ce plan, et cela malgré les paroles de catastrophisme du Président Bush, qui a laissé planer la menace d'un désastre économique si le Congrès n'adoptait pas le plan qu'il propose. 45 % se déclarent hostiles à ce plan, alors que 25 % ne se prononcent pas.

Alors que 57 % pensent qu'ils pensent qu'un plan de sauvetage est nécessaire pour éviter une profonde récession économique, un peu plus d'un tiers déclarent ne pas croire du tout que le plan pourrait marcher.

Et ce scepticisme va bien au-delà des frontières partisanes : 40 % des Républicains interrogés sont opposés au plan Bush, et 46 % des Démocrates.

Alors, pourquoi blamer les Républicains et John McCain de tenter de proposer un autre plan ? John McCain est-il condamnable d'avoir laissé ses amis tenter de trouver une meilleure solution dans l'intérêt des Américains ?

Pourquoi les médias continuent-ils de vouloir nous vendre cette élection avant même que les gens ne soient allés voter ?

Car cela ne fait aucun doute, demain matin, on va encore lire partout, de la part des journalistes et des experts :
"Obama a gagné le débat. Obama a gagné comme Kennedy en 1960, contre Richard Nixon...



"Obama a gagné, parce qu'il est apparu plus jeune, comme Kennedy en 1960...

Mais les médias pensent-ils que les gens sont si stupides qu'ils vont choisir un candidat parce qu'il passe mieux à la télévision ?

Les électeurs américains ont-ils le droit de s'exprimer selon ce qu'ils pensent être  mieux pour leur pays et pour eux-mêmes ?
S'ils pensent que ce plan n'est pas bon, alors personne n'a à leur dire ce qu'ils doivent faire...
La presse est peut-être le Quatrième Pouvoir, mais au dessus des trois autres, il y a  le pouvoir suprême, qui est :
"Nous, peuple des Etats-Unis."
N'est-ce pas cela, la démocratie américaine ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article