Hillary:"Je voterai oui, mais en me bouchant le nez"

Publié le par french puma

French version ; English version below
On peut vraiment se demander ce qui arrive à Hillary Clinton ces jours-ci...

Elle a passé son week-end dans le Michigan à critiquer le plan de sauvetage proposé par le Secrétaire d'Etat au Trésor, Henry Paulson, et la voilà aujourd'hui qui annonce qu'elle votera pour (le vote au Sénat doit avoir lieu mercredi).


Elle a fait cette annonce à l'occasion d'un déplacement dans le Long Island devant des chefs d'entreprise, réunis pour un colloque qui se tenait à Woodbury. Elle leur a  déclaré que le plan de sauvetage de l'industrie financière "avait été considérablement amélioré" dans la journée de dimanche, par rapport au projet présenté par l'administration Bush la semaine dernière. D'où sa décision de voter pour, mais "en se bouchant le nez".

Hillary Clinton prononce un discours lors du Long Island Association breakfast, lundi matin.

Car elle a clairement rappelé que tous ses efforts pour sauver le système ne seraient pas suffisants, tant que le gouvernement ne mettrait pas en place un plan de sauvetage pour résoudre la crise des crédits immobiliers, qui selon elle est à l'origine de la crise financière.

C'est pourquoi la sénatrice a parlé de son intention de présenter un projet de loi qui vise à créer une nouvelle Home Owners Loan Corporation, un établissement de crédits, sur le modèle de l'agence mise en place au moment du New Deal en 1933, afin de recalculer les crédits et d'éviter les expulsions. (voir notre article d'hier)
"Nous ne parviendrons jamais à une solution globale tant que nous n'avons pas stabilisé les marchés financiers" a t-elle précisé.




Pourtant, peu de temps après le discours de Hillary Clinton, la panique s'emparait de nouveau des marchés financiers, entraînant une chute spectaculaire du Dow Jones, car on venait d'apprendre que le plan du gouvernement Bush, le plan Paulson, venait d'être rejeté par la Chambre des Représentants par 228 voix contre et 205 voix pour.

Tandis que le vote avait lieu et était retransmis en direct à  la télévision, le cours de la Bourse plongeait de nouveau, et l'inquiétude était vraiment de plus en plus grande, tout le monde craignant que les marchés financiers ne s'effondrent encore un peu plus, maintenant que la Chambre des Représentants a rejeté le plan Paulson.

En conclusion, si Hillary Clinton vote pour ce texte mercredi, elle court le risque de se voir reprocher son manque de cohérence, et surtout de se voir accusée d'être la complice d'un président sur le départ, qui avant de partir, ose un pari hasardeux : faire payer tous ses concitoyens, tandis que des dirigeants de grandes entreprises comme Washington Mutual continuent de toucher des primes exorbitantes pour mauvaise gestion...


Barack Obama lui a toujours affirmé son soutien au plan, mais que lui importent ses conséquences ? Il se moque pas mal du sort de ses concitoyens, et du scandale que représente ce recours à l'argent public. Lui n'a qu'une idée en tête : entrer à la Maison Blanche, et peu importe ce qui pourrait bien se passer après... 
C'est pourquoi nous attendrions de Hillary qu'elle se distancie de tous ces Démocrates qui semblent avoir totalement perdu la tête depuis des mois, et qu'elle assume son autonomie par rapport à un Parti qui n'a visiblement plus d'idée du tout, et qui ne vise plus que "le pouvoir pour le pouvoir."

Commenter cet article

David C. 30/09/2008 15:00

Après la défaite de l’escroquerie Paulson vite un Nouveau Brettons Wood. Avec la défaite ce matin, du plan fasciste du secrétaire d’état au Trésor Paulson. Je vous invite à regarder mercredi 1 octobre 2008 à 19 h la conférence retransmise par internet de l’économiste et homme politique américain Lyndon H. LaRouche (www.larouchepac.com ) qui présentera son plan pour mettre en place une nouvelle architecture financière international type nouveau brettons Wood et permettre ainsi un avenir à notre civilisation. Nous sommes dans une période révolutionnaire, les choix politiques qui serons pris d’ici à la fin de l’année définiront notre avenir et celui de nos enfants.Alors entrez dans la bataille !David C.