Sans commentaire ! (2)

Publié le par french puma

French version ; English version below
Comme prévu, les médias américains parlent de John McCain en des termes peu flatteurs ce matin : il a échoué dans sa tentative de changer la dynamique de cette course présidentielle. Par conséquent, ils sont unanimes : l'élection est jouée !

Voici une revue de presse américaine :

Les commentateurs politiques, aussi bien hier soir après le débat, que ce matin, ont tous tendance à converger sur un point : le débat est un match nul. Pourtant, comme c'est Obama qui avait la dynamique de son côté et qui mène maintenant dans les Etats clés, ce qui pourrait apparaître comme une égalité est en fait une victoire pour le candidat Démocrate :
par exemple , 
New York Times,  qui titre à la une : "Rien ne montre que le débat ait pu faire tourner la course dans une autre direction : en direction de Obama." McCain "était sous pression pour changer cette dynamique, mais il n'y a eu aucun moment clé qui pourrait avoir joué en sa faveur."


Les chaînes de télévision par le biais de leurs commentateurs expriment la même opinion. Sur NBC, Brian Williams a déclaré : "Pas de moment poignant, pas de moment ravageur pour l'un des candidats."
Sur CBS, Katie Couric est d'accord : "PAs de KO, vraiment". Bob Schieffer a ajouté : "Je crois que McCain a plus attaqué Obama ce soir, mais s'il essayait de le mettre à terre, il n'y est pas parvenu."
Et sur ABC, Charlie Gibson n'a vu aucune réelle différence entre les propositions de McCain et celles de Obama, même si ces derniers ont affirmé : "Il y a des différences fondamentales entre nous."
Selon Fox News, et Brit Hume :  "McCain avait la lourde tâche de tenter quelque chose de déterminant. Il devait faire un comeback ou quelque chose de ce genre. Alors la question est de savoir s'il a réussi. Mais en tant qu'observateur, je n'aientendu aucun moment mémorable qui aurait pu lui permettre d'y parvenir."
Mort Kondracke est d'accord avec lui : "Je n'ai pas entendu non plus de grand moment qui aurait pu changer le cours du jeu d'une quelconque façon."


Dans les médias écrits, on a plutôt l'impression que c'est Obama qui a gagné, parce que McCain n'a pas asséné de coup fatal. Les journaux sont unanimes :
USA Today dit que rien ne s'est passé qui aurait pu être déterminant en faveur de McCain, rien de ce dont il aurait eu besoin.
Selon le
Wall Street Journal,  McCain "avait besoin de changer de trajectoire, mais il n'a pas réussi dans sa mission."
De même le
Washington Post titre à la une : "McCain sous pression, mais malgré des échanges vifs, le débat n'a rien changé."
Le  
Chicago Tribune affirme que le débat n'a pas été  du tout le feu d'artifice auquel on pouvait s'attendre. Il s'est soldé par une égalité." 
Le 
Los Angeles Times rapporte "si McCain avait espéré changé la donne, il a totalement échoué."
Et pour l'agence AP "Il ne reste plus que quatre semaines : cela fait peu pour McCain."

D'autre part, tous les médias s'accordent sur un autre point : "Le mépris mutuel"
L'attitude de John McCain en particulier à l'égard de Obama est qualifiée de méprisante :
Le   
Los Angeles Times écrit : "Les deux candidats ont fait peu d'efforts pour dissimuler leur mépris mutuel."
Selon
Roll Call "les deux candidats ont eu parfois du mal à cacher leur antipathie l'un vis-à-vis de l'autre, avec Obama qui s'impatientait face aux accusations de McCain, et McCain qui l'appelait "Celui-là", ou qui  mentionnait ses "copains de Washington".
Sur CNN, Wolf Blitzer a déclaré : "Il est visible que McCain éprouve un certain dédain pour Obama."
Et selon le 
Dallas Morning News Mc Cain en effet a eu bien du mal parfois à masquer le dédain qu'il éprouve pour ce rival plus jeune, et inexpériementé, notamment en l'appelant "celui-là", terme qui sera sans doute repris dans les prochains jours comme une insulte."

CBS News rapporte sur son blog  'From the Road' que le camp Obama s'est déjà emparé du "That one" de John McCain pour l'accuser d'être mal à l'aise et en colère. Sur  NBC, Chuck Todd dit "Le camp Obama va marteler ce "Celui-là".  Ils ont déjà commencé. Ils ont déjà envoyé des dizaines de e-mails aux médias."

Sondage CBS : Obama vainqueur

Sur CBS, Sharyl Attkisson rapporte que "les résultats de notre sondage sont en faveur de Obama. A la question : qui a gagné le débat, 27% répondent McCain et 39% répondent Obama. Pour 35%, ce fut une égalité.
Lorsqu'on leur a demandé si cela les avait fait changé d'avis, beaucoup ont dit non.
Mais en fait, ce soir encore, beaucoup de nos sondés ne sont pas encore décidés : 14 % sont sûrs de voter McCain et 15 % Obama."




Mais alors, si j'en crois ce dernier sondage, pourquoi les spécialistes disent-ils que la course est jouée ?
Moi, j'ai plutôt l'impression que plus les jours passent, moins les gens savent ce qu'ils vont faire...
Ils se décideront sans aucun doute le jour même, dans l'isoloir...
Et alors, là, tout est possible...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article