Pathétique !

Publié le par french puma

French version ; English version below
Hillary Clinton fait intensément campagne pour son ancien rival actuellement : en Floride lundi, dans le Nebraska hier, et dans le New Hampshire dans quelques jours.


Pour ses supporters, il est très triste de la voir faire ça, très décevant, pour ne pas dire très énervant.


Comment peut-elle se comporter ainsi ?


Lundi, la scène était particulièrement difficile à supporter : la voir aux côtés de Obama, les regarder avoir des gestes affectueux l'un envers l'autre (ce qui confirme d'ailleurs que j'avais raison il y a quelques jours quand je parlais dans un de mes papiers du "Nouvel amour de Hillary : http://hillary.meilleur.choix.qu-obama.over-blog.com/article-23811438.html), c' en était presque intolérable !



Hillary Rodham Clinton et Barack Obama à Orlando lunid. Environ 50 000 personnes se sont rassemblées pour les écouter. photo:  Joe Raedle, Getty Images




Tous les deux se sont retrouvés ensemble dans la bataille de nouveau lundi, pour la première fois depuis trois mois. Ils ont encouragé les habitants de Floride à faire le bon choix, eux qui vivent dans un Etat clé, dont le vote sera déterminant pour l'issue de l'élection.

Hillary s'est adressée à eux en ces termes :
"Beaucoup d'entre vous m'ont soutenue pendant les primaires, et je vous en suis strès reconnaissante. J'ai vraiment apprécié ce que vous avez fait pour moi. Mais, maintenant, je vous demande de faire la même chose pour Barack : menez campagne pour lui avec la même intensité que vous l'avez fait pour moi. Il est temps de conclure cette affaire pour Barack Obama et de clore le chapitre d'une gouvernance Républicaine qui a échoué. L'Amérique va maintenant se reconstruire sur les cendres des Bush."



Obama se tenait à ses côtés pendant qu'elle parlait. Ils ressemblaient à deux vieux amis, se prenant par la main, s'enlaçant, ayant des gestes affectueux l'un vers l'autre sans arrêt, tandis que la foule les acclamait. Obama s'est aussi à cette occasion engagé à donner satisfaction à Hillary dès qu'il sera élu, sur son projet de réformer le système de santé.





En fait, j'ai bien peur que Barack Obama lui ait promis quelque chose du style "une grande consultation sur l'assurance maladie, qu'elle dirigera elle-même". Il lui a peut-être dit qu'il lui donnerait l'occasion de mener la réforme qu'elle n'a pas pu mener en 1993, sous la présidence de son mari. Et Hillary voit là une belle occasion de se racheter, elle qui a été traumatisée par son échec en 1994. Elle pense qu'elle pourrait y arriver cette fois, et devenir dans l'Histoire celle qui a réussi à réformer le systme de santé américain, et qui a su imposer la couverture maladie universelle, idée qui lui a toujours tenu à coeur... Cela serait bien sûr un grand succès pour elle, on peut le comprendre.

Je suis sûre qu'elle a un projet de la sorte. Elle ne se conduirait pas comme elle le fait sinon. Pas après tout ce qu'elle a dit sur Obama pendant les primaires, d'autant plus que Obama ne l'a même pas choisie comme colistière !

Le quotidien de Floride, The Orlando Sentinel rapporte que Hillary Clinton s'est comportée beaucoup plus comme une candidate à la vice-présidence à Orlando, que comme une simple alliée de Obama.


Et hier, sur la chaîne de télévision ABC, elle est apparue pour une interview dans l'émission "Nightline" présentée par Cynthia McFadden.

Elle a encore répété qu'elle était maintenant totalement engagée dans sa mission de conduire Obama à la Maison-Blanche.

Malheureusement, on la croit volontiers, maintenant...

Il semble en effet que c'est ce qu'elle veut vraiment.

"J'ai été candidate contre lui", a-t-elle déclaré.
"Mais maintenant, ça y est, je rejoins toute l'équipe. C'est une expérience très forte sur le plan humain. Cela génère beaucoup d'émotions."

Et Hillary a aussi confié hier qu'après cette "expérience intense" des primaires, elle avait eu besoin de recharger ses batteries avant de faire campagne pour son ancien adversaire. Après "avoir beaucoup dormi, beaucoup marché, je me suis remise en selle, et je suis maintenant très heureuse de faire tout ce que je peux pour lui."
 

 



 Hier Hillary Clinton était à Omaha dans le Nebraska.


Donc, Hillary nous dit qu'elle a beaucoup réfléchi à ce qui lui est arrivé, et qu'elle a finalement décidé de donner son soutien à celui qui était son ennemi ?

Et bien, elle a vraiment tort !

Quel manque de jugement !

Comment peut-elle avoir envie de s'associer à une telle imposture ?

S'il gagne, elle sera coupable également.

Elle sera responsable de la catastrophe.

Elle pensait, il y a encore peu de temps, qqu'il n'était pas capable d'être Commandant en chef, de diriger le pays.

Alors comment se fait-il qu'elle ait changé d'avis ?

Pourquoi pense-t-elle qu'il est prêt maintenant ?



Pour conclure, je n'ai malheureusement qu'un mot à ajouter :

Pathétique ! C'est tout simplement, pathétique !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marty 23/10/2008 00:20

Cette femme est tout simplement fantastique !

Je n'aurais pas pensé une seconde qu'elle finirait par s'engager autant pour Obama !

C'est grâce à elle que le pari de la réunification du parti démocrate a pu être remporté !!!

kate 22/10/2008 20:28

tout à fait ! vous avez raison ! quelle campagne et quelles déceptions !mais bon rien n'est encore perdu !