Money, money, money !

Publié le par french puma


French version ; English version below
Depuis avant-hier, les médias nous inondent de commentaires moqueurs sur les sommes soi-disant astronomiques dépensées par le camp McCain / Palin pour habiller et maquiller la candidate à la vice-présidence.


Dès hier, ils étaient dans un état de surexcitation extrême pour nous annoncer la nouvelle du siècle, qui allait certainement changer la face du monde et de l'Amérique : les Républicains ont dépensé 150 000 dollars pour relooker Sarah Palin !


Hier matin, j’ai même entendu sur une radio française un journaliste glousser grassement sur le look de la colistière de John McCain, dans une revue de presse : il regardait les photos de cette dernière avant et après son relooking, et il s’est esclaffé : « Ca valait pas le coup ! Elle était mieux avant ! »



Sarah Palin en Alaska



Sarah Palin dans l'Ohio vendredi dernier




Quand le débat politico-médiatique atteint de tels sommets, on n’est même plus navré : on est tout simplement écoeuré !



Et on l’est d’autant plus que tout ce déchaînement médiatique autour du prix des vêtements de Sarah Palin depuis quarante-huit  heures offre un frappant contraste avec le silence assourdissant de ces mêmes médias sur les procès actuellement intentés contre Obama dans plusieurs Etats, et sur d’autres scandales dans lesquels il est impliqué, bien plus graves que l’achat de quelques vêtements ou bâtons de rouge à lèvres (qui seront d’ailleurs donnés à des associations à la fin de la campagne).



Et pas un mot non plus sur les sommes absolument effarantes qui sont dépensées depuis plus d’un an par le camp Obama pour cette campagne : plus de 600 millions de dollars récoltés, et sans doute un milliard de dollars atteint d’ici le 4 novembre. Bref, du jamais vu.

Inutile de préciser que tous les records précédents ont été battus : Obama a déjà dépensé plus que Bush et Kerry réunis en 2004 !

Ca fait un peu chers les spots de campagne, vous ne trouvez pas ?






Un autre exemple, en fait, du deux poids, deux mesures qui est la règle d’or depuis le début de cette campagne.


Au lieu de gaspiller ces sommes colossales, Monsieur Obama et ses amis feraient mieux de les utiliser pour aider ces pauvres gens qui sont sur le point de perdre leur maison, parce qu’ils ne peuvent plus rembourser leur crédit. Mais c’est étrange, c’est une suggestion que je n’ai lue nulle part dans les médias, prompts à se révolter pour quelques dollars dépensés par McCain, mais que les chiffres hallucinants des Démocrates ne font pas du tout réagir.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kate 25/10/2008 09:44

tout à fait , ce silence autour d'Obama va t-il enfin se briser ? c'est exaspérant ...