Un S.O.S. à Hillary ?

Publié le

Les informations les plus contradictoires circulent depuis hier sur le nom de celui ou celle qui sera choisi(e) par Obama comme co-listier.
Certaines sources confirment ce qui se disait déjà depuis plusieurs jours : Hillary n'est même pas sur la liste.
Mais d'autres, au contraire, laissent entendre que ces dernières heures, l'hypothèse qui jusque-là avait paru totalement inenvisageable, pourrait finalement s'avérer exacte.

Qu'est-ce qui a récemment changé qui ferait que tout à coup Hillary Clinton redeviendrait un choix possible ?

Tout !

La chute dans les sondages : quels que soient les instituts qui les ont réalisés, ils convergent tous dans le même sens : Obama a perdu de nombreux points depuis le début du mois.
Il semblerait que les attaques de John McCain aient commencé à porter leurs fruits : Obama célébrité aussi superficielle que Paris Hilton, c'est une image qui marque les esprits et qui vous fait vous interroger... Le vide du personnage, cela vous fait mesurer votre enthousiasme des premiers instants...


D'autre part, la piètre performance de Obama ce dimanche devant les Evangélistes (il n'a répondu à aucune question précisément ; il s'est contenté de réaffirmer sa foi chrétienne sans dissiper les doutes qui pèsent encore sur sa religion : rappelons qu'il y a encore des millions d'Américains qui pensent qu'il est Musulman) et la volée de bois vert qu'il s'est pris le lendemain dans la presse, n'ont rien fait pour le faire gagner en crédibilité.

Et surtout, la légèreté avec laquelle il a traité la crise géorgienne, comme nous l'écrivions hier, lui a causé un dommage qui sera désormais difficile de réparer car on a pu mesurer grandeur nature ses insuffisances dans le domaine de la politique internationale.

Alors quelle solution peut-il envisager à ce stade s'il veut éviter de s'écrouler définitivement dans les prochains jours ?
Une fois encore : Hillary !

Elle seule pourrait ramener vers lui les millions de voix qui menacent de lui faire défaut en novembre.
Elle seule pourrait rassurer les électeurs sur le plan de l'expérience des affaires intérieures et extérieures.
Elle seule pourrait donner envie à de nombreuses femmes de voter pour lui, elles qui seront sans doute la clé de cette élection.

Depuis hier, les spéculations ont repris : Obama ferait traîner son choix de vice-président, car il ne désespérerait pas de convaincre Hillary. Ce serait une décision de dernière minute, dictée par l'urgence de la situation, par la dégradation de sa situation dans les sondages.
Ralph Nader a prédit il y a quelques heures que Hillary serait ce choix, car selon lui, "Obama ne peut faire autrement".
Bref, une sorte d'appel au secours... un S.O.S lancé par Obama à son ancienne rivale...
Un comble tout de même !

Pourtant, il se murmure aussi que Hillary serait contrainte d'accepter, si telle proposition lui était faite.
Il y a encore quelque temps, nous écrivions sur ce blog que cela ne serait pas une bonne idée.

Mais aujourd'hui, vue la tournure prise par les événements, il faut être moins catégorique.
Car nous ne sommes qu'à la mi-août.
Il reste encore bien des choses à découvrir sur Obama.
Il reste encore bien des choses à sortir des tiroirs.
Barry Soetoro's ex-class mates 1970-1972
Jakarta, Indonesia

Et certaines révélations pourraient s'avérer si dérangeantes que...
Sait-on jamais ?
Après tout, le deuxième sur la liste peut très bien remplacer le premier !

Commenter cet article

arno 20/08/2008 14:16

Bonjour, j'ai visité votre blog et j'ai trouvé que vous publier de bon article en général, cela vous diriez-il de mettre un lien entre nos 2 blogs?
MON BLOG: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
J'attends votre réponse !!! et bonne continuation !!!
Pendant toutes les primaire, j'ai soutenu Mme Clinton, vous pourrez voir les articles sur mon site et je la soutien dès maintenant pour 2012 !!!