OBAMA INSULTE LES FEMMES !

Publié le par french puma

French version ; English version below
Cette fois, Barack Obama est vraiment allé trop loin !

Même si l’on peut comprendre qu’il devienne de plus en plus nerveux ces derniers jours après une série de mauvais sondages, le succès de la Convention Républicaine, et son lapsus freudien au sujet de sa foi musulmane, on ne parvient pas à lui trouver la moindre excuse pour son comportement d’hier vis-à-vis de Sarah Palin.

 

Traduction : "John McCain dit qu'il est lui aussi pour le changement sauf sur l'économie, l'assurance maladie, la politique fiscale, l'éducation, la politique étrangère, et les méthodes de campagne à la Karl Rove. Ce n'est pas le changement, c'est juste donner un autre nom à la même chose, Vous pouvez mettre du rouge à lèvres à un cochon, il restera un cochon. Vous pouvez envelopper un vieux poisson dans un papier appelé changement, il continuera à puer au bout de huit ans."

Traiter une femme de “cochon avec du rouge à lèvres” est non seulement déplacé et inélégant, c’est intolérablement sexiste et misogyne. C’est une insulte à toutes les femmes du monde entier.

 

Tout le monde savait que Obama s’était déjà comporté de manière sexiste pendant la campagne des primaires : par exemple, quand il a lancé avec mépris à Hillary lors d’un débat télévisé : “vous êtes  charmante”, ou quand il a appelé une femme journaliste “sweetie” sans répondre à sa question.

 

 

Mais là, il a ajouté l’insulte au mépris, et les femmes ne l’oublieront pas.

Aucun doute : il a perdu le vote des femmes : comment les femmes pourraient-elles lui pardonner ? Même ses admiratrices les plus fidèles n’accepteront pas de voir les femmes traitées ainsi !

Je suis d’ailleurs impatiente de voir les réactions des associations féministes qui le soutiennent depuis le début…

 

Pour Obama, cela ne pouvait pas arriver à  un pire moment : aujourd’hui, un sondage ABC/Washington Post est porteur de très mauvaises nouvelles pour le camp Démocrate, en ce qui concerne le vote des femmes.

Il y a eu une remarquable évolution ces derniers jours en faveur de John McCain. En effet, alors que Obama menait de huit points McCain auprès des femmes de la majorité blanche, c’est aujourd’hui McCain qui le dépasse de douze points chez cet électorat. Cela explique d’ailleurs que le candidat Républicain ait rattrapé son retard dans les sondages, voire dépassé maintenant le Démocrate.

 

Une fois encore, cela confirme ce que nous écrivons depuis des semaines maintenant : les supportrices de Hillary ne veulent pas entendre parler de Obama.

 

Et nul doute que cette tendance va s’accentuer dans les jours à venir, avec l’incident du cochon. Ce n’est pas comme ça que Obama va devenir plus populaire auprès des femmes ! Elles vont être tellement dégoûtées qu’elles ne pourront jamais glisser un bulletin avec son nom dessus dans l’urne en novembre…

 

En tant que femme, je suis d’autant plus choquée que je trouve que le son de sa voix est étrange, pas seulement plein de mépris et de haine, mais je perçois autre chose, difficile à définir.

Quand on regarde et écoute la vidéo attentivement, on a l’impression que Obama n’est pas dans son état normal. La voix n’est pas claire, il parle un peu comme un  homme saoûl, ou comme quelqu’un qui serait sous l’emprise de médicaments ou de la drogue

 

Vraiment, tout cela devient très bizarre : d’abord, le lapsus freudien, et puis maintenant cette remarque insultante, quelques heures après seulement.

 

Qu’arrive t-il au Messie, à celui que l’on attendait, à l’homme qui était censé incarner le Changement ?

Non seulement il  n’incarne aucun changement, mais il ressemble de plus en plus à  un politicien ordinaire : ses mots ont d’ailleurs été empruntés à Dick Cheney qui fut le premier à parler de cochon en 2004 à propos de John Kerry. Donc, comme modèle et source d’inspiration, choisir Dick Cheney quand on est Démocrate : bof ! On peut faire mieux !

 

En tout cas, est-il possible d’envisager une seule seconde Hillary, se comportant de la sorte ?

 

Obama a traité Sarah Palin de cochon, mais…

Qui est  le cochon, en vérité ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article