Nouveau spot de McCain : ACORN !

Publié le par french puma

French version ; English version below
Enfin !

John McCain s'est enfin décidé à réagir !

Il nous a entendus.

Il vient de sortir un nouveau spot de campagne, qui raconte exactement l'histoire que nous racontions hier ici même sur ce blog, sur les rapports dérangeants entre Obama et le groupe ACORN, qui fait l'objet actuellement d'une enquête du FBI pour fraude électorale massive. Et cela n'est sûrement pas une bonne nouvelle pour le camp Obama !

Ce spot, diffusé pour l'instant sur Internet seulement, dure 90 secondes.
On entend la voix-off parler en ces termes de Obama :
"un homme dont la carrière politique a connu une ascension fulgurante ; un homme qui a une ambition démesurée".

Le spot accuse ACORN d'avoir "harcelé les banques, d'avoir cherché à les intimider", "semé le trouble dans des entreprises". Il rappelle aussi qu'à l'heure actuelle, ACORN fait l'objet d'une enquête pour "fraude électorale massive" et dénonce "les liens entre Obama et ACORN qui existent depuis longtemps et sont très profonds.
Il a fait de la formation pour les membres de ACORN.
Ils le soutiennent officiellement comme candidat à la présidence."

Voici ce spot :





De plus, le directeur de campagne de John McCain, Rick Davis, a tenu une conférence de presse vendredi, pour exprimer ses craintes que "l'on soit en train de voler cette élection". De nombreuses irrégularités ont été mises à jour dans des Etats clés dans les inscriptions sur les listes électorales dont ACORN est à l'origine.


Rick Davis demande maintenant une enquête fédérale au sujet de ACORN et de ses liens avec le sénateur Obama.


"Nous pensons qu'une élection présidentielle appartient à l'électorat américain, et que personne n'a le droit de leur voler" a déclaré Rick Davis, appelant Obama à se joindre à lui dans sa demande d'une enquête.

"ACORN est une organisation qui a violé la loi à plusieurs reprises, a t-il ajouté. Et Barack Obama a donné 832 000 dollars à une organisation qui est affilée à ACORN l'an dernier."


Au moins, maintenant, c'est sûr : les grands médias ne vont plus pouvoir ignorer cette histoire...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article