Effets de Manche

Publié le par French Nail

 

French version ; English version below 


On attend toujours que soient rendus public les enregistrements de la conversation ayant supposément eu lieu entre Michelle Obama et l’African Press International.  Aux dernières nouvelles, ils seraient depuis peu en possession de Philip Berg, l’avocat représentant maintenant les interêts d’API aux Etats-Unis.  Il semblerait que de sérieuses négociations soient en cours entre Berg et Api d’une part et Fox News, la chaine d’informations câblée, d’autre part.


 

 

Mais dans l’intervalle, les choses se précipitent sur le front juridique.  Il y a ce jour 8 procès en cours visant à intimer la production d’une copie officielle du certificat de naissance d’Obama.  Un procès, le plus ancien, intente dans le système fédéral, et 7 procès intentés ces jours derniers dans les systèmes étatiques : Hawaii, Washington, California, Florida, Georgia, New York et Connecticut.

 

 

 

En effet, à moins de deux semaines des élections, Obama n’a toujours pas produit la pièce à conviction nécessaire a son éligibilité a la présidence : son certificat de naissance.

 

 

 

 

INCROYABLE MAIS VRAI.

 

A été produite la copie douteuse d’un formulaire abrégé, certifiant non pas la naissance mais la présence d’un certificat de naissance établi au nom d’Obama dans les archives de l’Etat civil de Hawaï.

 

 

 

Pour les néophytes, cela pourrait suffire.  Cependant, a Hawaii il est permis aux personnes y résidant d’enregistrer après-coup a Hawaii, la naissance de leurs enfants meme si celle-ci a eu lieu autre part dans le monde.

 

Il est donc tout a fait possible que le certificat de naissance d’Obama tel qu’archivé a Hawaï porte la mention de « secondaire » (late), et mentionne son actuel lieu de naissance comme étant Mombassa, au Kenya.


Sarah Obama, la grand-mère paternel de Obama a toujours affirmé qu'il était né au Kenye, et qu'elle était présente au moment de l'accouchement.
 

 

Le lieu de naissance d’Obama est crucial, sa mère n’ayant pas atteint à la date de son accouchement, l’age minimum nécessaire pour transmettre sa nationalité américaine. Dans de telles circonstances, être ne en dehors des limites du territoire américain l’empêcherait A JAMAIS d’avoir la qualité d’Américain de naissance.  Et cette qualification est indispensable a l’éligibilité présidentielle.

 

 

 

Le Camp Obama reste absolument muet sur la question, allant même jusqu'à ne pas contester les allégations introduites par Maitre Philip Berg dans le cadre de son procès fédéral.  Suivant le code de procédure civile fédérale, le camp Obama avait jusqu'à minuit vendredi dernier, pour contester, entre autres, les allégations de naissance a Mombassa et d’adoption par Leo Soetoro, un citoyen indonésien. Les juristes observant ce procès ont les bras qui leur en tombent.  Ne pas contester les allégations d’ouverture, c’est une faute professionnelle que tout étudiant en droit apprend à ne pas faire dès leur première année d’études.

 

On ne peut qu’en déduire la véracité de faits allégués. 

 

 

Nombres d’observateurs pensent qu’Obama table sur une victoire et ensuite sur une régularisation sommaire de son statut par le Congres Américain domine par les Démocrates.

 

 

Dans ce contexte, on comprend mieux l’empressement qu’a eu au printemps le Congres Américain sous la tutelle de Pelosi, à passer une loi confirmant le statut d’Américain de naissance de John McCain. 

 

 

En effet, John McCain est né sur la base militaire américaine de Panama.  Donc pas vraiment sur le sol américain.  Il y avait donc légalement une légère ombre.

 

 

Je te tiens par la barbichette……

 

ARTICLE WRITTEN BY : FRENCH NAIL

Commenter cet article