Hillary est l'alliée des Républicains !

Publié le par french puma


Hillary et John McCain sont des amis de longue date...
Devinez pour qui elle votera demain ?




Malgré la belle image d'unité que les Clinton et le camp Obama essaient de projeter depuis plusieurs semaines maintenant, dans une tentative désespérée de rallier les voix des PUMAs et de tous les "Clinton Democrats" à la candidature Obama, certains ont la mémoire moins courte que d'autres, et se rappellent que Hillary n'a pas toujours été aussi enthousiaste...

Et le plus drôle, c'est que ce sont les Républicains qui font appel à elle aujourd'hui pour révéler au grand public l'imposture que représente le Sénateur de l'Illinois.

Le Republican National Committee vient en effet de lancer une campagne téléphonique qui utilise la propre voix de Hillary Clinton.
 
Voici ce que dit cet appel téléphonique automatisé :

Je vous appelle de la part de John McCain et du RNC.
Voici ce que Hillary Clinton a à vous dire au sujet de John McCain et de Barack Obama :

'A la Maison Blanche, pas de place pour les discours ; pas de place pour de la formation sur le terrain.
Le Sénateur McCain y arrivera avec l'expérience de toute une vie, tandis que le Sénateur Obama n'aura lui comme tout bagage qu'un discours qu'il a donné en 2002. Cela fait toute la différence.'

Cet appel a été financé par le Republican National Committee au 866-558-5591, et a reçu l'aval du ticket McCain - Palin 2008." ‘










Ces mots, Hillary les a bien prononcés, et ils avaient été enregistrés à l'époque : c'était au cours d'un point presse effectué en plein hiver, pendant la primaire de l'Ohio, au mois de mars, à l'époque où Hillary avait aussi accusé Obama de n'être que des grands mots et des grands discours, et où elle s'était moquée de lui comme du Messie.



Les Républicains ont tellement confiance en la capacité de Hillary à convaincre les électeurs que Obama n'est pas du tout prêt à exercer la fonction suprême qu'ils ont prévu d'utiliser ce coup de téléphone marketing dans de nombreux Etats clés, et qu'ils visent ainsi des millions d'électeurs : Ohio, Indiana, Pennsylvanie.


Et ils ont raison, après tout : Hillary est bien placée pour savoir que Obama n'est pas prêt pour le job, elle qui s'est aperçue à quel point il était ignorant et incompétent dans les débats organisés pendant les primaires !

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marty 03/11/2008 23:01

Vous oubliez de préciser que Binden et McCain sont eux aussi deux amis très proches depuis de longue date.

On pourrait aussi à ce moment là préciser que Kerry et McCain sont les deux d’un parti opposé malgré qu’ils aient déjà soutenu ensemble la même cause.

Ce n'est pas non plus pour autant que Binden ne se présente pas avec Obama contre McCain.

Il faudrait aussi reprocher à Kerry et McCain d’être deux adversaires qui se respectent tant qu’à faire.

John McCain a lui même dit en personne devant ses propres adversaires lors d’un meeting en Virginie qu'il ne fallait pas craindre Obama s'il devenait président.

http://www.youtube.com/watch?v=DLlIigHg1v0&eurl=http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique/john-mccain-modere-ses-militants_589797.html

C’est regrettable et lassant de voir que les Républicains volent toujours aussi bas. Cette fois-ci, en reprenant par coup de téléphone marketing les propos d'Hillary qui ont été dits lors des primaires, alors qu'elle se battait contre Obama à ce moment là et non contre lui, McCain a atteint là le summum de la bêtise !

Employer une stratégie comme celle-ci est la portée de tous, même des Démocrates, sauf qu'eux préfèrent présenter un programme et ne font pas que de se battre contre une personne.